Raphaëlle Brochet – Chanteuse d’exception

Square

FR

Parcours de la chanteuse Raphaëlle Brochet ou le Jazz à la recherche de l’Inde…

La musique depuis toujours …

Née de parents musiciens, la chanteuse Raphaëlle Brochet a grandi dans le monde du jazz. Elle s’est formée à la musique classique de l’Inde du Sud pendant plus de quinze ans. Et son talent inné pour l’improvisation, sa maîtrise du konnakol et du chant traditionnel Persan ainsi que son aisance dans  le  jazz sans oublier non plus son exceptionnel  sens  du  rythme font d’elle l’une  des vocalistes les plus versatiles de la scène jazz européenne.

…qui l’accompagne dans ses voyages.

Raphaëlle Brochet commence sa carrière de chanteuse à l’âge de 17 ans en enregistrant un album avec Floris Nico N.Bunink (Mingus, Billie Holliday). A cette période, elle étudie le jazz et l’écriture classique dans plusieurs Conservatoires de France.

Par ailleurs, après l’obtention du DEM Jazz au Conservatoire de Nantes, elle reçoit une bourse de mérite pour intégrer les classes de jazz de l’Université de Montréal.

De la reconnaissance …

Ce qui n’est pas tout puisqu’elle obtient, un an plus tard, une bourse complète de la Wesleyan Universty, aux États Unis.

Avec cette bourse, la chanteuse va pouvoir perfectionner sa pratique de la musique carnatique auprès de B.Balasubrahmaniyan et de D.Nelson.

Elle suivra également les classes d’ethnomusicologie de Mark Slobin ainsi que les ateliers d’Anthony Braxton; et collaborera avec d’éminents danseurs de Bharatanatyam et de danse balinaise.

Un peu plus tard, elle obtiendra un Master d’Ethnomusicologie dans une des meilleures universités du monde.

Du perfectionnement …

Parallèlement à ses études académiques, Raphaëlle effectue des séjours réguliers de longue durée en Inde du Sud pendant plus de quinze ans pour y étudier le chant carnatique auprès de Sarada Thota et le konnakol auprès de Ghatam Govindarajan.

Elle se rend en Iran pour se former à la musique Persane, et en Indonésie pour y étudier la danse balinaise.

Et toujours cette soif de découvrir …

Les séjours en Chine, dans l’Ouest des États Unis et dans le Nord de l’Inde lui permettent d’étudier les pratiques locales.

Ses principales collaborations incluent Philippe Aerts, avec qui elle vient d’enregistrer  un album en duo chez le label Igloo (Kamalâmba, 2017), Ivan Paduart, Olivier Collette, Carmen Staaf, Arnaud Fusté NLambezat, mais on la retrouve aussi  sur scène et en studio aux côtés de Tineke Postma, Richard Galliano, Philip Catherine, Jan de Haas, Ziya Tabassian, Steve Houben et bien d’autres.

Des rencontres importantes …

On l’a vue sur des scènes internationales telles que le U Jazz Fest à Utrecht, l’Astral à Montréal, Shapeshifter Lab à Brooklyn, le Shanghai World Music Festival, Flagey à Bruxelles, le Bimhuis à Amsterdam, Egan’s Club à Seattle, The Blue Whale à Los Angeles, le Raga Sudha
Hall à Chennai et le Tyagara Aradhana à Cleveland, pour ne citer que celles là.

Passionnée par la création interdisciplinaire, la chanteuse a aussi beaucoup collaboré avec des
chorégraphes, des comédiens et des réalisateurs, essentiellement en Europe, en Asie et en
Amérique du Nord.

Et l’envie de partager …

La chanteuse Raphaëlle Brochet est aussi très active dans l’enseignement, et a été professeur, coordinatrice ou  assistante  dans  plusieurs établissements  dans  le  monde,  comme la Swarnabhoomi
Academy  of Music  (Madras,  Inde), One World  College  of Music  (New  Delhi,  Inde), ICOM Berklee (Kuala Lumpur, Malaisie) et Wesleyan University (Middletown, États Unis)  et donne régulièrement des workshops et des masterclasses autour du globe (Shanghai Music Festival, Conservatoires de Gand et de Maastricht, Paris Sorbonne, Urban School of San Francisco, etc.)
Désormais installé en France, Raphaëlle se produit et enseigne dans le monde entier.

 

Site Web :

http://www.raphaellebrochet.org/

 

 

 

EN

Raphaëlle Brochet – Musician, performer, improviser …

It is very rare that one has the pleasure of meeting a true artist. Raphaelle Brochet’s never ending journey into the world of global performing arts and music has lead to her becoming a truly powerful and inspiring performer. Her versatility and dedication to learn have all fed into her unique sound.

 

 

 

Born to musician parents, Raphaëlle grew up in surrounded by jazz, destined to be an artist.

She started her career at the age of 17 by recording an album with Floris Nico-Bunink (Mingus, Billy Holliday) under the label Daybreak. Her studies began at the Poitiers Conservatory in France where she studied the piano for three years.

 

She then went to further her education in Jazz Performance studies in France (Niort Conservatory, Strasbourg Conservatory, Paris XI Conservatory and Nantes Conservatory) and in Canada (University of Montreal) for 7 years after.

She graduated from Nantes Conservatory in Jazz Performance in 2006. It was here that her love for the Indian form of Carnatic music seeped into her life.

She received a full scholarship from the Wesleyan University and spent time shuttling between India and the USA where she worked with her teachers, Smt Sarada Thota (India) and Balraj Balasubrahmanyan (USA) for 12 years until she felt she had achieved a certain level of mastery over her technique.

She also worked on the rhythmic system in Carnatic or Konnakol as it is more commonly known with the late Ghatam Govindarajan (India) and David Nelson (USA) for five years.

She graduated from Wesleyan with a Masters in Ethnomusicology.

Her hunger for new influences also took her to a completely different part of the world studying Persian music with Fariba Davoodi (Iran) –for about a month, and Babak Towhidi (Canada) for a couple of years in 2006. Raphaelle’s journey into the arts didn’t stop at just music.

Her interest in Dance led her to do Contemporary Dance Studies at the Poitiers Conservatory (France) for 7 years, Flamenco with Isabel Pemartin (France) for a year, Ghanaian Dance with Iddrisu Saaka (USA) for a year and a short stint in Balinese Dance with Anom Putra (Bali) for a month.

She now teaches and performs across the globe in places like: The Swarnabhoomi Academy of Music (South India), ICOM Berklee Asia (Kuala Lumpur), Paris Sorbonne (France), the Urban School of San Francisco (US) and more.

Website:

http://www.raphaellebrochet.org/

 

 

Pour terminer, naviguez via les photos de HappyUfindme :

(pour accéder aux liens du tableau ci-dessous, il vous faudra un compte Pinterest – Pensez a vous inscrire ou vous connectez)

https://www.pinterest.fr/cobralicris/happyufindme/?lp=true

 

 

Comment

2 Replies to “Raphaëlle Brochet – Chanteuse d’exception”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *