Sam Touzani – L’ homme qui questionne et qui danse

Square

Sam Touzani – L’électron libre – Paroles et lettres

Sam Touzani est un véritable homme-orchestre : comédien, auteur, danseur-chorégraphe, metteur en scène ; un artiste polymorphe et engagé.

Homme de spectacle, mais aussi de cœur, de lettres et de parole. En somme, un amoureux de la langue française qui jongle avec les mots, les idées et la vie.

Entre le rire et la tendresse, entre la rage et la raison. Lucide, engagé, révolté, mais aussi profondément généreux, débordant d’optimisme et de confiance en l’humanité.

Depuis 20 ans, ses spectacles abordent sans tabou les questions de l’identité, la sexualité, la religion, l’intégration. Il passe au scalpel notre société, il se joue des paradoxes et il nous raconte des histoires qui donnent à repenser notre pensée.

Par le témoignage et l’humour, Sam Touzani emprunte la voie du partage et de la réconciliation, mais aussi celle de la critique et de la subversion tout en évitant les pièges de la victimisation et du repli communautaire.

Par ailleurs, il est un artiste reconnu comme un incontournable représentant de la culture de Belgique, c’est ainsi qu’il parraine depuis longtemps de nombreuses initiatives artistiques tout en étant impliqué dans le milieu de la citoyenneté active.

De toute évidence, nous avons à faire à un électron libre, un libre-penseur, un farouche défenseur des Droits Humains, un militant laïc et féministe…

Extraits : « Battre l’enfer » – Sam Touzani

« Le mécréant que je suis est de retour, car l’assassin court toujours.
Enfin, j’ai pu caler entre les touches de mon clavier, le nom très improbable du grand coupable. Il s’appelle Dieu, Allah, Jéhovah – En son nom, il y a des gens qui entre-tuent. Et moi, comme Jacques Prévert, j’irai rejoindre tous ceux, croyants ou non, qui s’entre-vivent… »

« Grenouilles de bénitier, barbus enturbannés,
sous la burqa une bombe de gaz butane,
un enfant sans défense sous la soutane,
un jour ou l’autre on paie ses torts
lorsque l’immonde côtoie la mort…
Tout ça entre autre, parce que le monde des ténèbres
détient le pétrole qui éclaire le monde des Lumières.
Choisir entre la loi du marché et les ayallahtolas,
c’est comme choisir entre peste et choléra.
Désolé, mais je préfère le rire au repentir,
le cul à la culpabilité et le monokini au monothéisme. »

« Occupez-vous du paradis, c’est un programme d’enfer. Mais laissez-nous vivre tranquilles sur terre, en Frères. Ca marche aussi pour les sœurs, je vous rassure : inscrivez donc dans vos livres sacrés les mots mixité, laïcité, égalité homme-femme.
Et que le mot « pêché originel » brûle de tout feu tout flamme. »

« Oublions 2 secondes la religion, et parions sur l’éducation, la citoyenneté et aussi – attention, je vais dire un gros mot – : « la culture » ! Ca nous changerait, on irait boire des coups avec Rabelais…
Je n’ai pas de conclusion à ces funestes oraisons.
Je me dis seulement que c’est fou de faire l’économie de la raison.
Et comme dit la chanson « et si en plus y a personne » : tu auras au moins compris, quelle que soit ta crèmerie, que la connerie, c’est comme l’Univers : toujours en expansion. »

Présentation du spectacle :

« LIBERTE, EGALITE, IDENTITE »

De Bernard Breuse et Sam Touzani
Mise en scène Sam Touzani

Sur un mode humoristique, « Liberté, égalité, identité! « se veut une réflexion sur notre identité humaine universelle qui ne se définit pas par ce qui nous distingue de l’autre, mais bien par ce qui nous en rapproche.

Privilégiant le doute plutôt que la certitude, l’humanisme plutôt que l’intégrisme, la foi en l’homme plutôt que le dogme religieux, c’est le solo d’un homme qui n’est sûr de rien, une véritable ode à la liberté !

Ce que la presse en dit:

« L’Histoire d’une vie, des accents de vérité grinçants qui arrache le rire pour retenir les larmes. » Luc Deschamps, l’Écho

« Cet un homme est un orage. En agitant les mains et son corps souple, il tonne contre ses ennemis, les islamistes, les monarchistes, les machistes, les fascistes. Ceux que Touzani baptise « la nouvelle race des sectaires, ceux qui ont une barbe qui pousse à ‘intérieur. Un acteur bouillonnant, survolté, mais si tendre aussi. J-P Stroobants, LE MONDE

« Un spectacle franchement drôle, où tout le monde est égratigné. Un texte qui porte son lot de messages et prône sans lourdeur, l’espoir de voir la société troquer l’intolérance contre des valeurs plus humanistes. » Cécile de Froimont, La Nouvelle Gazette

« Touzani. Retenez bien ce nom : il brillera bientôt au fronton des temples de l’humour intelligent. Courez voir son spectacle, c’est un délice de drôlerie et de causticité. » J-M.D. Le Journal des Procès

 

Tour d’horizon théâtral

2017

« Liberté – Egalité – Identités ! »
Auteur : Sam Touzani – Bernard Breuse
Interprète : Sam Touzani
Mise en scène : Bernard Breuse – Sam Touzani
Lieu : Théâtre le Public – Théâtre de l’Eden – Centre culturel d’Uccle – Vauxhall de Nivelles – Wolubilis – Festival Philosophia

2016

« Les enfants de Dom Juan »
Auteur : Sam Touzani – Gennaro Pitisci
Interprète : Sam Touzani – Ben Hamidou
Lieu : Maison des Cultures de Molenbeek

2015

« C’est ici que le jour se lève »
Auteur : Sam Touzani – Rolland Westreich
Interprète : Sam Touzani
Mise en scène – chorégraphie : Isabella Soupart
Lieu : Théâtre le Public – Festival Musiq3

2014

« Les chaussures de Fadi »
Auteur : Caroline Safarian
Mise en scène Caroline Safarian
Interprète : Ben Hamidou
Chorégraphie et collaboration artistique : Sam Touzani
Lieu : Espace Magh

« Rwanda Mais avant et puis Après »
Auteur : Souâd Belhaddad
Interprétation : Sam Touzani
Rôle : Said El mrabet
Mises en scène : Souâd Belhaddad
Lieu : Centre Culturel de Schaerbeek

« Papier d’Arménie – Sans retour possible »
Auteur : Caroline Safarian
Interprétation : Sam Touzani
Rôle : Azad Bergonian
Metteur en scène : Caroline Safarian
Lieu : Espace Magh

2012

Seul en scène : Peur de rien
Auteur : Richard Ruben, Arnaud Bourgis, Sam Touzani
Interprétation : Richard Ruben
Lieu : Centre culturel de Woluwé

Mais aussi :

« Mozaik »

« Liberté égalité sexualité »

« Le Rapport des enfants sur l’Etat du Monde »

« Allah Super Star »

« Contes Erotico-urbains »

« Premières rencontres »

« One Human Show »

« Le Mâle du siècle »

« Dieudonné fait son Kabongo »

Découvrez toute son actualité ici

http://www.samtouzani.com/

Pour terminer, naviguez via les photos de Happyufindme:

(pour accéder aux liens du tableau ci-dessous, il vous faudra un compte Pinterest – Pensez à vous inscrire ou vous connectez)

Découvrez aussi :

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *