Ivan Paduart, le pianiste aux compositions qui enchantent

Square

Ivan Paduart, le pianiste qui n’arrête pas de composer

Il a une trentaine d’albums nominatifs et au moins autant de collaborations sur les albums d’autres musiciens très talentueux. A cela, on peut ajouter une centaine de festivals internationaux. Voilà un sacré palmarès !

 

C’est certain, Ivan Paduart est le pianiste qu’on ne présente plus. En Europe, il est aussi l’un des jazzmen les plus actifs de sa génération.

Il est reconnu par ses pairs …

En peu de temps, le pianiste-compositeur s’est forgé un style qui lui a valu la reconnaissance de quelques sommités du genre …

On pourra citer Richard Galliano, Tom Harrell, Toots Thielemans, Manu Katché et Didier Lockwood. Philip Catherine, Claude Nougaro, Bob Malach, Bert Joris et Richard Bona aime beaucoup ses compositions aussi.

Mais on peut également ajouter à la liste de ses admirateurs; Peter King, Nigel Hitchcock,Tim Armacost, Tineke Postma, Toon Roos, Gino Lattuca, Rick Margitza ou Deborah Brown.

Sans compter les autres musiciens avec qui il a travaillé ces dernières années.

Récemment, on a pu le voir dans de très beaux projets avec le guitariste Quentin Dujardin, le bassiste Richard Bona, Bert Joris, le  trompettiste et la chanteuse Rapahëlle Brochet.

… et le public est subjugué

Son sens harmonique dans ses compositions nous livre d’agréables mélodies.

Et c’est pour cette raison même qu’il est tant apprécié par son public.

Sa discographie est vraiment impressionnante.

Ivan Paduart se produit le plus souvent en trio avec le contrebassiste, Philippe Aerts et Hans van Oosterhout à la batterie et ajoute des solistes occasionnels comme Bert Joris ou Toon Roos.

 

Découvrez les extraits sa musique :

https://soundcloud.com/ivanpaduart

 

Articles :

L’article de Jean-Claude Vantroyen du

Ivan Paduart : «Je ne veux pas impressionner, je veux émouvoir»

Vous n’aimez pas reprendre des standards ?

« En concert, oui, car c’est la magie de l’instant. Mais en enregistrement, non. Faire un album, c’est poser un geste fort, fait pour perdurer. A quoi ça sert de graver un morceau qui a été gravé mille fois ? »

Vous préférez donc composer vous-même.

« J’ai beaucoup étudié, j’ai fait mon écolage, be-bop compris, mais mon fer de lance, ce sont les compositions. J’ai la fibre de la composition et je veux creuser cette voie. »

L’article dans son intégralité :

http://www.lesoir.be/archive/recup%3A%252F972276%252Farticle%252Fculture%252Fmusiques%252F2015-08-26%252Fivan-paduart-je-ne-veux-pas-impressionner-je-veux-emouvoir

 

Découvrez d’autres articles :

 

http://jazzaroundmag.com/?p=9576 

https://www.snes.edu/Catharsis-Ivan-Paduart-et-Quentin-Dujardin.html

https://www.rtbf.be/classic21/article/detail_sequence-speciale-ivan-paduart-et-quentin-dujardin?id=9441374

http://www.lavenir.net/cnt/DMF20151014_00719824

Toute l’actualité d’Ivan Paduart et ses dates de concerts:

 

www.ivanpaduart.com

 

CONCERTS

Pour terminer, naviguez via les photos de Happyufindme:

(pour accéder aux liens du tableau ci-dessous, il vous faudra un compte Pinterest – Pensez a vous inscrire ou vous connectez)

mais également:

mais aussi:

 

Comment

One Reply to “Ivan Paduart, le pianiste aux compositions qui enchantent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *